LE DESESPOIR D' UN ENFANT

Publié le par Michèle Demain

                          N'Goye, un enfant trouvé, n'a pas été inscrit à l' école par son père adoptif.
Non, je ne pouvais pas en croire mes oreilles, je n' irai pas à l' école!!!PENSIF.jpg
Passer toutes les journées au village ou je ferai désormais tous les petits travaux! Les autres auront donc des crayons que j' ai vu dans la poche du maître. Ils sauront lire et écrire comme les Blancs, avant moi ?.....
                                     Je sortis comme un éclair et j' allai me cacher derrière la maison.Je pleurai, je pleurai. Que pouvais je dire à mon père pour le convaincre de m' envoyer à l' école, sans pour autant le décevoir ?. Ce fut en vain, que j' allais au lit cette nuit là, le sommeil refusa de me prendre et je restais là des heures et des heures, assis sur mon lit à me gratter.APPLIQUES.jpg
                                                                        COMME  DANS  UN  REVE  !!!!!!
                                Le jour de la rentrée arriva. Je vis le petit groupe se préparer activement. Les élèves vinrent chez nous, pour y chercher Issouba, comme conclu entre eux, la veille, peut être, me dirent au revoir et partirent. Leurs parents, les avaient vêtu de leurs plus beaux complets: une culotte kaki et un sous vêtement bleu blanc, jaune ou rouge, de laine ou de pagnes multicolores. Ils formaient une nouvelle classe sociale dont je ne faisais pas partie. Je me tins debout sur la route ou je les suivis des yeux pour les voir disparaître à un tournant. Je devins tout gris de rage.Je pensai à les suivre, mais je me retins, car je savais qu' aucun ne pouvait m' accepter dans cette nouvelle caste. Je m' assis en pleurant, sanglotant, jusqu' au moment ou une voix m' appela à la cuisine pour commencer les corvées.
                                    EN-CLASSE-copie-1.jpg
                                                         LA  JOIE  D' APPRENDRE !!!!
Vers 17 heures, je me plaçai au même endroit pour les voir rentrer. Beaucoup d' enfants se joignirent à moi et nous restâmes là , muets, attendant le retour triomphant des écoliers.
                                        Ceux ci ne tardèrent pas.Nous les apperçumes, gais, hochant la tête, à l' horizon. Un instant, nous crûmes entendre des cris ou des pleurs.ECOLE-EN-BROUSSE.jpg
                                                                                                                     ECOLE  EN  BROUSSE!!!

                         Non, ce n' était pas cela, c' était  une chanson d' école. Je sentis mon coeur se serrer. Je voulai fuir de honte. Je refusai de manger ce jour là. J' allai dormir très tôt feignant de me sentir malade !!!!!
                                     A  VOUS  TOUS, ENFANTS, QUE L' ECOLE  ENNUIE, PENSEZ  A  CEUX  QUI  EN  REVENT,  SANS  POUVOIR  Y ALLER !!!!!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LV 27/08/2007 00:34

Un coucou en passant ;-)
Bravo, continue, ne baisse pas les bras et que Jean-Michel ne se lasse pas de te soutienne dans ton oeuvre :-)

sylvie 26/08/2007 20:37

Dis, il t'occuperais pas un peu trop, ton homme? Plus de billets, t'es reparte?

jean michel 25/08/2007 08:09

bravo continue

H鬨ne 21/08/2007 23:44

« Je suis la mère de Yohan Lavigne et je lance un appel à ceux qui voudraient signer la pétition pour éclaircir la mort d’un jeune homme de vingt ans. Car l’on prétend un suicide par pendaison, alors que son corps ne porte que des traces de coups. Puis sur la soit disant lettre d’Adieu, il y a une autre écriture que celle de Yohan, certifié par analyse graphologique. Et l’on a voulu faire incinérer mon fils en usurpant mon identité. Je ne veux que la vérité et si vous voulez m’aider à l’obtenir grâce à une vraie enquête, ne serait ce que pour ne pas prendre le risque de laisser des assassins en liberté, alors signez la pétition qui se trouve en bas de page ou le lien ci-dessous vous amène. Si vous avez déjà signé merci. Sinon une fois fait, le lien pour la confirmation de votre signature arrive de suite dans votre boite de réception, si ce n’est pas le cas dites moi le. merci. http://www.altermonde-levillage.com/spip.php?article10516 Si vous voulez en savoir plus : http://yohanlavigne.unblog.fr Mon mail : helenebourt@hotmail.fr

sylvie 20/08/2007 10:45

Bonjour Michèle
A la lecture de ce billet ma tête s'est remise à tourner. Si je leur lisait ce billet à la rentrée?
On leur à déjà fait le coup...certains, hypersensibles vont être choqués, les plus durs ne diront rien, voir, ils essaieront de se détourner de ce sujet car leur vie quotidienne est déjà trop éloignée de l'école. Et puis je me suis dit que la solution serait de venir sur ton site et lire avec eux ce premier billet, attendre leurs réactions. peut-être ressentiront-ils la même chose que moi...
Peut-être, si ils en exprime l'envie, nous pourrion aller plus loin, se connecter entre nous... s'ayait je suis repartie dans mes projets, pourqoui faut-il que j'ai toujours envie de les faire sortir des murs de l'école?