L' HEURE DE CERTAINS BILANS

Publié le par Michèle Demain

                  Dans un mois, je vais reprendre ma valise pour aller retrouver mes petits, un beau moment de récompense pour moi. Vous partagerez ce bonheur au fil des mots posés sur ce clavier, dès mon retour.

PASSIONNEMENT, AIMER
PARTAGER  POUR  AIDER
                     Ce sera l' occasion, d' une nouvelle distribution de vivres, les greniers sont vides, nous sommes depuis des mois déjà, en période dite de " soudure", d' autant que cette année, le pays a connu la famine, la saison des pluies, ayant été particulièrement capricieuse, il n' y a pas eu de récoltes, vous, qui me retrouvez régulièrement, le savez déjà,les ventres ont crié " famine", affaiblissant les corps, laissant le champ libre, à toute la cohorte de maladies pernicieuses, comme embusquées, attendant ce moment, pour mettre en place, son ouvrage malfaisant, la tâche est lourde pour l' association, financièrement, ce sera difficile, les cours se sont envolés depuis des mois déjà.
                                                            NE  PLUS  VOIR CELA !!!!
                        Nous allons reprendre la piste poussiéreuse et pleine d' embûches, pour tenter, dans un premier temps, de panser les blessures, celles du corps, aussi bien que celles du coeur, avec l' espoir que cette année, la nature sera plus clémente, et que la saison des pluies, dont chacun guette déjà les prémices,la pluie bénie devrait déjà laisser tomber ses premières gouttes, chacun va reprendre le chemin des champs, et sans relâche, pendant plusieurs mois, courber l' échine, sur la terre, le plus souvent ingrate, la douleur, zébrant au quotidien, les dos courbés, laissant inexorablement les mains et les pieds en sang, mais l' espoir de chacun, relève les corps et guérit les plaies pour un moment.
             LES  FEMMES  AUSSI !!!
  DUR  LABEUR












                             Autre domaine, autre bilan, nos petits auront terminé leur année scolaire, il faut dès maintenant, penser à la rentrée, pour ce faire, nous devrons examiner les bulletins scolaires avec beaucoup d' attention, tous ont grandi et pour certains, c' est la fin du cycle primaire, il nous faut donc chercher le chemin pour les conduire plus loin, sur la voie de l' autonomie de vie.
                                                                                           UNE  BELLE  ANNEE  SCOLAIRE !!
                                   Nous tiendrons compte, autant que possible des aspirations de chacun, pour leur offrir une vraie chance, les possibilités sur le terrain, sont hélas très réduites, ne laissant que peu de place au rêve, néanmoins, nous sommes attentifs, essayant de répondre aux motivations de chacun. Il y aura le début du cycle secondaire, pour ceux dont les premiers résultats vont nous laisser espérer que " PEUT  ETRE !!". Pour d' autres, nous penserons à des formations, des apprentissages, qui nous amèneront en trois ans, à un résultat concret et palpable. Nous ne devons pas nous tromper, pour que chacun ait une véritable chance, c' est notre engagement et ce sont les résultats, au bout du chemin, qui nous donnent l' énergie pour continuer, et aider nos oisillons à prendre leur envol.
                                  Nous allons " compter nos sous", casser une nouvelle fois notre tirelire, pour faire livrer deux ou trois tonnes de petit mil, à " l' action sociale", vivres qui seront distribués par les soins du service, aux indigents, qui sont seuls, ceux que la vie a meutri, ravageant les corps, creusant pour toujours les sillons de la douleur, les plaies de la maladie, et le désert dans les coeurs.



















           TROP  DE  MISERE  ET  DE  DETRESSE !!!
                             Ces rencontres font mal, très mal et très profondément, nous sommes si petits et nos moyens si faibles, que le découragement est parfois à l' assaut de notre détermination, mais à chaque fois, nous tentons de lui barrer la route, pour avancer encore un peu sur un chemin de lumière.
"IL  VAUT  MIEUX  ALLUMER  UNE  CHANDELLE  QUE  MAUDIRE  LES  TENEBRES " ( Lao Tseu)

                               Juin, Juillet, Aout, et Septembre, la pluie, la pluie, celle qui nous fait maudire un " été pourri", sera là bas, si elle daigne venir, un " hivernage béni", espoir de vie;




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

badadi 17/05/2008 20:09

Alors ça y est tu vas repartir vers l'Afrique pour essayer de soulager cette immense misère. Ce que vous faites est formidable nous qui sommes toujours entrain de nous plaindre de tout et de rien. Au travers de tes écrits je ressent tout le désespoir de ces hommes femmes et enfants.
Bon courage
Bises

patriarch 15/05/2008 11:07

Bon séjour là bas. Bises !!