PRENDRE UN ENFANT DANS SES BRAS

Publié le par Michèle Demain

                          " Prendre un enfant par la main, pour l' amener vers demain",un énorme bonheur qui va m'être accordé une nouvelle fois                                                                                                                                                                   
                                         En effet, je vais reprendre l' avion, puis la piste pour retrouver mes chers petits.J' attends toujours avec fébrilité ces moments si précieux.
       La priorité, cette fois encore, sera de remplir les ventres qui crient famine, famine qui fige les sourires et ternit d' un voile l' éclat des regards, est il besoin de rappeler que cette année, sans récoltes, a été une année de famine, nos enfants ont mangé, mais combien d' autres ont pleuré.

                                J' ai, hélas beau tendre mes bras, ils sont loin d' être assez longs, pour parer à toutes les souffrances, ce serait très prétentieux de s' en croire capable.
                                  Il faudra aussi regarder de très près les résultats scolaires, ce sont pour quelques années d' efforts, des vies entières, que la lumière viendra éclairer.
Il nous faut envisager la rentrée scolaire, dans les meilleures conditions pour chacun d' eux, donner une chance pour créer l' évènement.Les cartables seront renouvelés cette année, pour y réunir les fournitures scolaires indispensables pour mener à terme cet enseignement.
                       Une distribution de vêtements sera effectuée, chacun très sensible à son apparence ( dignité retrouvée), sera comblé.Nous n' oublierons pas les bébés et les petits, en organisant, dans les villages, une distribution auprès des familles en grande difficulté, elles sont légion, pour ce faire, le concours des services sociaux nous est très précieux, nous n' avons pas le droit de nous tromper.
                                   Les personnesâgées,malades et sans ressources, ne seront pas oubliées, deux ou trois tonnes de petit mil, leur seront octroyées, ainsi que des vêtements, qui viendront remplacer les pagnes, le plus souvent en lambeaux,
                             Etre témoin d' une telle détresse,est très dérangeant et ne laisse jamais indemne au plus profond de nous.

                                Je vais y aller, pendant ces quatre semaines ou je serai près d' eux, mon blog restera muet, mais c' est promis, dès mon retour, vous y retrouverez, si vous n' en êtes pas las, mes histoires et mes images pour y mettre de la couleur et de l' émotion.Je serai donc ansente du 14/06 au 13/07, à bientôt, patience et de très beaux jours de soleil et de chaleur à vous tous.
BIEN  A  VOUS, A  BIENTOT !!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ouchet 11/06/2008 10:00

Le silence en dit parfois beaucoup plus long que les mots. Peut-être alors devrais-je me passer de ceux-ci ?

Sachez juste Madame, que je suis touchée par votre personnalité et par tout l'amour qui est en vous. Cet amour maternel que vous décrivez et qui s'adresse à tous les enfants, de tous les âges et de toutes les cultures.

Qui veut bien vous écouter recevra cet amour.
Merci

badadi 24/05/2008 17:38

Tu es géniale et tu dis que tes bras ne sont pas assez longs, mais tout ce que tu fais est merveilleux, je te souhaite un bon voyage et beaucoup de sourires de tous les grands et les petits que tu vas aider.
Bise