PENSEES ENSOLEILLEES

Publié le par Michèle Demain

                     Une semaine déjà, que j' ai retrouvé mon village, je n' oublie pas ceux qui subissent la grisaille et la morosité due à la "CRISE", météo mise à part.
             LA  SERENITE  DU  VILLAGE
                               Ce matin, enfin cette nuit, je viens partager un peu de cette chaleur et de cette lumière, qui me sont offertes, à chacun de mes séjours.
              DES  CERTITUDES  ET  DES  CRAINTES
                          Ce n' est un secret pour personne, que ces quelques jours qui me sont offerts, sont une véritable félicité.

               DANS  UN  VILLAGE  PERDU
              AU  MILIEU  DE  NULLE  PART
J' ai retrouvé les amis, les enfants, retrouvailles, à chaque fois génératrices de grands émois, pouvoir garder au coeur, la faculté de s' emballer pour des petits riens, est un grand privilège, si les yeux se mouillent d' émotion, laissons les larmes couler, elles ne sont pas de celles qui creusent de vilains sillons sur le visage.

               HISTOIRES  A  PARTAGER !!!
                             Les enfants sont impatients, bon nombre d' entre eux sont pressés de présenter leurs résultats scolaires, C.E.P, B.E.C.P, passage dans la classe supérieure, etc .....D' autres, un peu moins à l' aise, craignent " les GROS  YEUX" de maman, de toutes mes activités, ' cest celle que je déteste le plus, cependant l' avenir de tous dépend de ces quelques années d' efforts et je ne peux me dérober à cet exercice.

                     ATTENTION  REQUISE
                              Ce matin, une petite virée en brousse, salutations au chef du village, causerie sous " l' appatam",( case à palabres),visite de quelques structures récemment réalisées, maternité,classes en construction, qui avec un grand coup de " turbo" seront opérationnelles à la prochaine rentrée et permettront d' alléger les effectifs( plus de 100/classe) pour certaines, déjà en fonction.

         CLASSES  EN  SEKO, IL Y A PEU ENCORE!!
                     Ombre au tableau, la saison des pluies, qui se fait un peu prier, chacun rêve de se faire tremper de la tête aux pieds, par la pluie salvatrice, qui assurera une récolte, mais chaque année, nous sommes soumis au même stress, PLEUVRA, PLEUVRA PAS !!!!.

      L' ESPOIR  DE  POUVOIR  COURBER  LE  DOS
Je rentrerai début juillet, avec de nouvelles histoires et de nouvelles images à vous offrir, afin de vous faire partager au mieux, ces moments magiques que j' ai le privilège de vivre ici.
A  BIENTOT  A  TOUS  ET  BONNES  VACANCES !!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Henriette Gaignard 08/02/2011 16:09


Un bonjour à toi Gabriel, car su je ne participe plus au jumelage je parraine une enfant à Song Biiga et mon souhait est de l'emmener au moins jusqu'au bac.
Amicalement,
Henriete


OUANGRE GABRIEL 12/01/2010 20:54


L'association Song Biiga fait beaucoup pour les populations de Tenkodogo si bien que tout le monde est unanime à dire que si Song Biiga n''existait pas il fallait bien la créer. Cela est bien à
l'honneur de Mme DEMAIN qui se bat jour et nuit pour faire avancer l'association Song-Biiga


patriarch 21/06/2009 10:47

Passes un bon séjour parmi ces gens simples et accueillants.

Bonne journée aussi.