LE TEMPS QUI PASSE

Publié le par Michèle Demain

                              Les heures, les jours, les semaines, les mois et pour finir, les années passent.Chacun a souri à la perspective des vacances, nos enfants, au village, comme les autres, encore que ce mot ne représente pas la même chose, ici en Afrique, où les enfants vont pouvoir offrir leurs bras au travail des champs, pour donner à chaque " cour", une chance d' espérer une bonne récolte, si toutefois, " dame nature" se montre clémente.
                                 L' ESPOIR
                              La  rentrée reste un évènement, une " chance", pour ceux qui ont le privilège de " fréquenter", terme utilisé pour signifier que l' on va à l' école. Nos enfants s' y préparent le sourire aux lèvres, chacun d' entre eux, pense à sa " plus belle tenue", comme nous tous, il y a bien longtemps, à propos de la blouse neuve pour l' occasion, ils y associent la joie d' exhiber le contenu de leur cartable, que l' association se fait un devoir de remplir et préparer pour chacun, à chances égales.

  LES  ECOLES  EN  SEKO, IL N' Y A PAS SI LONGTEMPS
                                Pour assurer l' évènement, l' association , une fois encore sera là, les inscriptions seront faites, les cotisations A.P.E réglées, uniformes sur mesure ( il n' y a pas d' autres choix), confiés au talent des tailleurs locaux, ainsi que le " sac" préparé par nos soins, selon les listes officielles du ministère de l' éducation, sans céder à la fantaisie des " marques" ou du " look in", nous sommes contraints d' aller à l' essentiel, en ne négligeant aucun détails.
            LA  PREPARATION  DES  CARTABLES
                   Ils prendront le chemin de l' école dans les meilleures conditions, et le ventre plein, car nous aurons aussi procédé à une nouvelle distribution de vivres, comme chaque trimestre, pour attendre, en gardant l' espoir, la récolte.
     UNE  VRAIE  CLASSE !!!! EFFECTIF:
           ENTRE  60 ET 140  ELEVES
             IL  Y  A  EU CELA  AUSSI  !!!!
                         Notre traditionnel goûter assurera l' ambiance, et permettra de prodiguer conseils et encouragements pour commencer cette nouvelle année scolaire, avec le désir pour tous de " passer" la prochaine rentrée.
                             Les " ceux de France", comme on a coutume de dire au village, ne connaissent pas leur chance, ne se considèrent pas comme des " élus", mais plus souvent comme des " contraints", l' école étant souvent perçue comme une corvée, même une punition. Nos amis africains savent que c' est une chance qui leur est offerte et pour rien au monde, ils ne la laisseraient passer. Alors nous sommes là pour la leut offrir.
        RIEN  QUE  POUR  CES  SOURIRES
                       C' est un engagement que nous avons pris, bien conscients que les enfants d' aujourd' hui seront les hommes de demain et par là même l' avenir du pays, alors:
                                                                 VIVE  LA  RENTREE
!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Badadi 25/08/2009 12:47

Belle leçon de vie, que nous en prenions de la graine quand ici on hurle quand il y a plus de 25 élèves par classe.
Bravo à vous
Bises

patriarch 03/08/2009 09:57

Que la vie leurs soit plus douce si possible !!!