VACANCES A LA CARTE

Publié le par Michèle Demain

      Cette année, nous nous fixer un challenge, offrir des vacances à nos petits, sans budget et sans aide, le pari était audacieux.nous avons tout envisagé, "vacances " à la ferme", " échanges de famille, de region , de culture" etc.

          Le projet relevait pour certains de l'utopie,

 

danseurs.jpg

                                                                                     UN PEU DE FOLKLORE

               L' idée de base, était de pouvoir, établir un système d' échanges de familles pour une durée, à la base d' une semaine , " et plus, si affinités", mais échanges " culturelles", entre villages de différentre ethnies, pour parteager quelques d' une vie basée, sur les écanges et le partage.

 

Crest07_F5.jpg

                                                        UN ESPRIT DE FAMILLE ou LES MAINS SE REJOIGNENT,

                         Chacun dans sa case a des choses, à offrir, d' abord,sa culture, ses rites, ses dialectes, ses fêtes coutumières, ses habituelles alimentaires et ces célébrations d' évènements, pour se retrouver au moment béni, celui du repas, ou les langues se délient, tandis que les ventres se remplissent, on chante, on danse, et surtout, on écoute les " anciens", le mémoire" de l' ethnie, qui, intarissables, racontent, jusqu' à ce que la nuit africaine, ait pris possession des corps et de âmes

image_9374-2.jpg

                                                                   LA DANSE, LES TRANSES conduisent loin, très loin

                           Le lendemain, le réveil est lourd, chargé de sensations étranges,souvenirs balançant entre réalité et fiction, mais en même temps avec la sensation d' avoir approché pour un moment l' étrange

3.jpg

                                                                AU  CREPUSCULE, LES LANGUES SE DELIENT

                           Et puis la vie reprend son cours, il est temps de partager le quotidien du village, de prêter main forte aux travaux des champs, misant sur la clémence de la saison des pluies, pour que les ventres ne crient pas " famine"

1_paysans.jpg

                          Chacun, armé de sa " daba" gratte, et gratte, le dos douloureusement plié vers le sol

riziere_grande.jpg

                                                        TRES  PEU  DE  CHANCES, D' Y VOIR  POUSSER DU RIZ

          Il y aura aussi les jeux, quand vient le moment du rêpit, celui du partage, où chacun peut livrer ses secrets et les offrir, chanter, danser, sans retenue, le tête éclatée par une musique qui pousse à des prodiges

Basokin_Illustration18.jpg

                             Après avoir tout offert, de leurs secrets, de leur vie, de leur rires et de leurs larmes, les enfants se séparerons, quelque peu, déchirés,la larme à l' oeil, mais le rire dans les coeurs et qui sait, l' an prochain prochain, d' autres échanges, de ces petits bonheurs partagés qui font que de temps en temps, la vie est belle

cameroun0006.jpg

                                                                           LES  VACANCES, C' ETAIT LE ' PIED"

                                 Derrière cela, il va falloir reprendre le chemin, pour l' an prochain, chacun brandissant ses cahiers de notes puissent prétendre à cette escapade !!!!

APPLIQUES-copie-1.jpg

                       Quelques mois d' application pour combien d' années meileures, tous nos petits vont reprendre le chemin de l' école avec armes et bagages, beaucoup de bonnes résolutions, et de détermination, pour qu' au bout, il y ait le sourire et la joie pour nous tous

ECOLE-EN-BROUSSE-copie-1.jpg

 

          Vieux souvenir, d' école fabriquée avec des "sekos", pailles ( résidus) de culture, mais encore en service dans certains coins très reculés de brousse, là où les moyens n' ont pas suffit pour aspirer à autre chose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         D' autres formules, de travail, qui forcent le respect, au vu des conditions de travail

EN-PLEIN-TRAVAIL-copie-1.jpg

 

             Avant l' arrivée des table- bancs, qui murmure " ergonomie", ici on parle de chance !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                             Nous allons  les encourager et surtout leur apporter notre soutien, veillant à ce que rien , ne vienne se mettre en travers de ce chemin d'espoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patriarch 05/08/2010 10:13


c'est très enrichissant pour eux et ceux qui organisent !!

belle journée avec bises !!